© 2019  SAS OCEAN PHOENIX. ALL RIGHTS RESERVED.

MISSION OCEAN PHOENIX

LA MISSION

 

L’éradication des nappes de déchets plastiques du Pacifique Nord et

des autres Océans du Globe constitue la plus grande opération environnementale océanique de tous les temps. 

 

Son déroulement initial et son mode de financement sont définis ci-après.

 

Déroulement de la Mission 

 

Encadrement technique :

Pour mener à bien les études et le suivi de construction des navires, un Bureau d’études naval a été choisi. Ce choix a reposé sur sa capacité à réaliser des navires spéciaux et ses relations privilégiées avec les grands Chantiers navals. (voir page "Partenaires")

Sa première intervention a consisté à effectuer une analyse préliminaire des différentes sections techniques du concept Ocean Phoenix, ce qui a permis d’en confirmer la pertinence, en regard de

la mission à accomplir.

Le Bureau d’études naval agira en tant que maître d'oeuvre pour la construction des navires, sauf si arrangement différent exigé par le Client.

Toutefois, l’Organisation Ocean Phoenix présidera au choix du Chantier naval

et du lieu de construction des navires.

Encadrement scientifique :

Durant la phase de lancement, un Comité Scientifique sera réuni, comprenant des Océanographes issus d’Instituts océanographiques nationaux ou de Fondations impliqués dans l’étude des zones de déchets plastiques océaniques. 

Un panel d’Océanographes venant des cinq continents sera sélectionné pour compléter les équipes déjà constituées durant le lancement, mais aussi pour accompagner les navires de la flotte durant leur période d’exploitation sur zone.

 

L’Organisation Ocean Phoenix s’allouera les services de « Mercator Océan », le Centre français d'analyses et de prévisions océaniques. Fondé par le Centre national d’études spatiales, Mercator Ocean est porté par les acteurs nationaux de l’océanographie opérationnelle en France (CNRS, IFREMER, IRD, METEO FRANCE, SHOM).


Il conçoit et développe des systèmes d'analyses et de prévisions océaniques capables de décrire, d'analyser et de prévoir l'état de l'océan en 3D, en différé ou en temps réel, à l'échelle globale ou locale.

 
Il offre des services océanographiques à la carte, issus d’observations (satellite ou in situ), permettant de prévoir le routage des navires en fonction d’un programme établi, et d’observer l’évolution des pollutions plastiques, notamment, ce qu’il a déjà fait, pour des missions d’explorations scientifiques dédiées aux déchets plastiques (Expédition Septième Continent).


L’ensemble de ces services océanographiques constitueront un atout important permettant d’assurer le succès de la mission Ocean Phoenix.
 

Voir le site de Mercator Ocean : www.mercator-ocean.fr

 

Chaque navire de la flotte comprendra une dizaine de cabines réservées pour l’accueil de Scientifiques missionnés pour mener des études sur site durant l’exploitation. Ils disposeront d’un laboratoire aménagé comprenant l’équipement nécessaire.

Financement de la Mission

Voir la présentation générale disponible sur ce site.

Les principaux points forts du concept Ocean Phoenix :

. La faisabilité de ce concept a fait l’objet d’une analyse préliminaire réalisée par un Bureau d’études naval et ne fait aucun doute.

. Son mode d’exploitation respecte totalement le code maritime international.

Il peut être exploité dans n’importe quelle zone océanique sans jamais constituer une gêne ou un danger pour la navigation.

. Son aptitude à récupérer des déchets de toutes dimensions, y compris les micro-déchets plastiques qui se mélangent aux planctons en formant une soupe extrêmement nuisible à l’environnement marin et à la faune qui l’habite. Cette polyvalence est capitale pour effectuer une élimination optimale de ces nappes de pollutions plastiques.

. Sa propulsion sera diesel-électrique / GNL ou hydrogène, ce qui permet une réduction optimale des émissions de souffre et de carbone.

. Il permet la récupération de tous les gros déchets flottants, qui constituent un vrai danger pour la navigation et qui causent de graves avaries aux navires marchands, de pêche ou de plaisance du monde entier.

. Une flotte de navires Ocean Phoenix peut constituer un support pédagogique interactif extraordinaire pour encourager les populations

du monde entier à mieux gérer leurs déchets plastiques.

. D'autres points important sont développés dans la présentation générale.

Histoire de la Mission Ocean Phoenix

Un livre de grand format retraçant l’histoire du lancement de la Mission Ocean Phoenix fera l’objet d’une édition « papier » de haute qualité et disponible au grand public.

Il comprendra, de nombreuses illustrations et photographies sur la conception et la construction du premier navire, son lancement, son fonctionnement et celui de son usine embarquée, les données particulières

de son type de navigation et l’index des Fondateurs et des Contributeurs « V.I.P. ».

Cet ouvrage d’exception sera aussi réalisé en édition de prestige (reliure de luxe et Or fin) également disponible au grand public.

Conclusion

Dans ce contexte, l’Ocean Phœnix est une solution providentielle, et

sa mise en œuvre concerne autant les populations que les Etats, les Régions, les Mégapoles et les Villes du monde entier, les Entreprises sponsors, les Célébrités ou Mécènes de toutes natures, qui seront appelés à participer et à jouer un rôle important de soutien

dans une opération de portée historique.

Il est maintenant nécessaire de constituer la vitrine adéquate permettant à la Mission Ocean Phœnix de s’incarner dans la réalité.

Afin d'y parvenir dans les meilleurs délais, des options de financement peuvent nous être proposées, celles-ci seront étudiées avec la plus grande attention...